dimanche , août 20 2017
Home / communiqués / Rapprochement des prisonniers politiques : Mensonge présidentiel

Rapprochement des prisonniers politiques : Mensonge présidentiel

Ce matin notre association tenait une conférence de presse 

Que vaut la parole d’état ?

Suite à l’entretien du 2 mars dernier avec le Conseiller du Président de la République en charge des Affaires judiciaires, a été faite une demande de transfèrement concernant aussi le détenu politique Pascal Pozzo-di-Borgo. Cette demande a été transmise à la juge en charge de son dossier qui a donné son accord à la Direction  administrative pénitentiaire pour les trois transfèrements à Borgu d’Antoine Pes, Cédric Courbey et Pascal Pozzo di Borgo

A la veille du 1er tour des élections présidentielles et du départ de François Hollande, Président de la République, force est de constater que le chef de l’Etat ne tient pas ses engagements donnés au Président de l’Assemblée de Corse, engagements confirmés par sa Déléguée à la Justice.

Face à ce manquement à la parole d’Etat, l’heure est à la mobilisation !

Sulidarità en appelle à la mobilisation de toutes et de tous

pour exiger du Président de la République qu’il honore sa parole et arracher ces trois rapprochements ainsi que ceux de l’ensemble des détenus politiques corses en attendant leur libération et l’amnistie sans oublier les DPS (détenus particulièrement surveillés ) dont les condamnés dans l’Affaire Erignac et les recherchés.

 

I PATRIOTTI IN BORGU ,SUBBITU !!

#Amnistia

About carcorsica

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *